Environnement, Nutrition

Des courses plus éco!

Saviez-vous qu’en 2014 un petit pays comme la Belgique a généré environ 2 millions de tonnes de déchets d’emballage. Oui, oui… je ne parle que des emballages et les chiffres sont en croissance ! 

Une partie est heureusement recyclée. C’est le cas notamment du verre qui peut être à 100% recyclé, le papier/carton et les métaux (environ 90%).
Les emballages en plastique le sont bien moins (+- 40%) et ils représentent 66% des déchets en plastique !

Où finissent ces déchets ? 

Chaque seconde 100 tonnes de déchets finissent en mer. Leur dégradation peut prendre jusqu’à 600 ans…
Les conséquences sur l’environnement et l’écosystème marin sont dramatiques.

Je vous partage mes astuces pour réduire vos déchets d’emballage tout en gagnant en praticité !

Du vrac, du vrac et encore du vrac ! 

Rien de tel que de faire ses courses au marché et de rencontrer les producteurs. Mais si votre emploi du temps ne le permet pas, je vous conseille de pousser la porte des magasins spécialisés en vrac: la nouvelle tendance éco (et souvent bio) de faire ses courses! Renseignez-vous, vous en trouverez sûrement près de chez vous. Mais avant de partir faire vos emplettes… un peu d’organisation.

  • Troquez la barquette en carton de 6 pommes, elle-même emballée dans du plastique étiqueté par un sac en papier (réutilisable 1 ou 2 fois) ou, encore mieux, le tote bag (sac en tissu que vous garderez des années !). Vous pouvez également reconvertir vos pochons en jolis tote bags.
    Vous en trouverez de toutes les tailles. Choisissez-les légers afin qu’ils ne biaisent pas la pesée ou alors, n’hésitez pas à les vider sur la balance.
    L’avantage en plus ? vous choisissez vous-même vos fruits et légumes !
  • Réutilisez également les sacs en papier pour le pain.
  • Pas d’emballage du tout ! Et oui, l’avocat et les bananes peuvent être déposés tels quels délicatement dans votre caddy ou panier. Il en va de même si vous n’achetez qu’une pièce, pas besoin d’emballer votre unique aubergine.
  • Des boites et des bocaux ! Demandez à votre fromager de déposer directement le petit chèvre ou les tranches de gouda dans votre boîte à fromage. Faites de même pour les flocons d’avoine, les oléagineux (noix, amandes, noisettes…), les épices, le riz, les pâtes, la farine, …
  • Conserver les emballages en carton des œufs afin de les réutiliser.
  • Utilisez des bouteilles en verre (ou réutiliser des bouteilles en plastique) : huiles, produits d’entretien, …

Cela vous semble contraignant? C’est une question d’organisation et d’habitude. Mettez-vous par exemple comme premier objectif d’éviter un maximum les produits préemballés et sacs en plastique jetables. Vous constaterez également que le vrac est en moyenne 20% moins cher… Décidés à changer quelque peu vos habitudes?

  • Autant que possible, laissez votre voiture au garage et rendez-vous chez votre boulanger à pied ou enfourchez votre vélo.
  • Vérifiez l’origine des produits et privilégiez une consommation locale et de saison. Outre soutenir l’économie locale, vous contribuerez à réduire la pollution des transports. Par ailleurs, pour arriver sur nos étales les fruits et légumes venus de loin sont cueillis très (trop) verts. Ils perdent alors de leur qualité nutritive.
  • Enfin, dressez une liste de courses! Vous irez davantage à l’essentiel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s