Nutrition

Manger bio?

On l’entend partout, on le lit dans les menus des restaurants branchés, les magasins spécialisés se multiplient et les rayons qui lui sont dédiés dans les supermarchés s’élargissent.

Même les chiffres le montrent. Le secteur ne connait pas la crise puisqu’il a enregistré une croissance de 13% l’an passé en Belgique et 20% en France !

Phénomène de mode ou réelle prise de conscience ?
Le bio est-il meilleur pour notre santé et l’environnement ?
Faisons le point sur la question.

Insecticides, herbicides, parasiticides, fongicides, hormones, antibiotiques, métaux lourds, et autres polluants en tout genre… représentent une menace pour notre santé. Notre organisme peut difficilement les éliminer entrainant une surcharge dans nos organes avec toutes les conséquences que nous connaissons aujourd’hui (maladies chroniques, malformations, cancers, …).

Malgré les efforts réalisés pour en limiter l’utilisation, ces produits hautement toxiques pour l’Homme et l’environnement sont encore employés dans l’agriculture industrielle. Ils améliorent la fertilisation des sols appauvris par l’agriculture intensive, augmentent la production et donc son rendement.

Pas très réjouissant tout ça…

L’agriculture biologique bannit le recours à de nombreux produits chimiques de synthèse, OGM et autres procédés tels que l’irradiation. Elle s’inscrit dans une démarche globale de production durable en préservant autant que possible les écosystèmes, la santé des sols et des personnes.

Elle est encadrée légalement et désignée par plusieurs labels internationaux.

Malheureusement, force est de constater que les prix du bio sont encore très élevés ! Il faut au moins considérer 30 à 50% plus cher que les produits issus de l’agriculture traditionnelle. Si déjà le budget dédié à l’alimentation représente une part non négligeable des charges des ménages, une alimentation 100% bio est pratiquement inconciliable avec le portefeuille.

Que faut-il alors privilégier ?

Si vous ne pouvez pas acheter exclusivement bio, voici quelques conseils qui vous aideront à orienter vos choix.

En général, la chair des fruits et légumes à peau épaisse est moins contaminée par les pesticides.

Voici quelques exemple de fruits et légumes à privilégier en bio:
carotte, céleri, cerise, concombre, épinard, fraise, laitue et salade, myrtille, pêche et nectarine, petits poids, piment, poireau, poivre, poivron, pomme, pomme de terre, raisin et tomate

Les études révèlent à contrario que les aliments suivants présentent peu de pesticides en magasin conventionnel:
ananas, asperge, avocat, banane, champignon, kiwi, maïs doux non OGM, mangue, melon, oignon, papaye, pamplemousse, patate douce.

Que vos fruits et légumes soient bio ou non, il est recommandé de bien les laver.
Faites-les tremper 10 minutes dans un mélange d’une cuillère à café de bicarbonate de soude par litre d’eau.

Par ailleurs, si vous achetez vos produits dans un magasin conventionnel, prenez soin de les éplucher.

Enfin, tournez-vous vers les petits producteurs locaux, notamment pour vos viandes. En effet, la plus part adoptent des procédés respectueux de la santé sans être labellisés bio.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s